Le psy, la famille ou les amis?

Pourquoi parler à un psy plutôt qu’à sa famille ou ses amis ?

Il n’y a évidemment pas de choix catégorique à faire : avoir un psy ne vous empêche pas de parler à votre famille ou vos amis, mais cela vous permet de créer un espace personnel d’échanges bien spécifique.

Les amis vivent souvent les mêmes problématiques ou n’ont pas le recul nécessaire à l’analyse de la situation. La famille a une implication affective qui l’empêchera d’être objective (elle pourra avoir tendance à paniquer, à s’énerver, à minimiser…).

Une des principales caractéristiques du psychologue est la « neutralité bienveillante ». Il a reçu une formation spécifique et, par son expérience, peut répondre de manière appropriée aux attentes exprimées.