Les Psy

Comment s’y retrouver parmi tous les « psy » ?

Si tous utilisent la parole comme médiateur de soins, chacun a une formation et des outils distincts. Trois  titres sont réglementés.

Le psychiatre est un médecin (il a étudié à la faculté de médecine et a choisi de faire son internat en psychiatrie). Il intervient notamment dans les pathologies mentales nécessitant la prescription de médicaments.

Le psychologue a obtenu son titre après un master 2 de psychologie. Il ne prescrit pas de médicaments, mais est particulièrement formé à l’entretien et à l’utilisation de tests (efficience intellectuelle et personnalité).

Le titre de psychothérapeute est de droit pour les psychiatres et psychologues. La plupart du temps, les psychiatres et psychologues  qui s’intitulent « psychothérapeutes » ont suivi une formation à un type de psychothérapie (cognitivo-comportementale, familiale, systémique… )

Les psychanalystes non formés à l’université peuvent bénéficier du titre réglementé de psychothérapeute s’ils peuvent prouver leur appartenance à une société de psychanalyse reconnue.

Le psychanalyste appartient à un courant thérapeutique qui pense que le travail sur soi passe par l’exploration de l’inconscient. Ce courant est globalement divisé en trois écoles : les freudiens, les jungiens et les lacaniens. Les psychanalystes ne peuvent devenir psychanalystes qu’après avoir été eux-mêmes analysés.

En résumé

Psychiatres et psychologues peuvent avoir une formation complémentaire de psychothérapeute ou de psychanalyste. En revanche, psychothérapeutes et psychanalystes ne sont pas nécessairement psychiatres, ni psychologues. Quoi qu’il en soit, il est préférable pour tous ces intervenants d’avoir expérimenté eux-mêmes une thérapie, qu’elle soit analytique ou non, et d’être supervisés par un autre thérapeute.